PALÉONTOLOGIE DES INSECTES
D’après - R. Jaennel Atlas d’Entomologie Paléontologie et Peuplement de la terre -
Boubée 1979
Ilustration :
docsciences.fr


Les insectes sont très probablement les premiers occupants des surfaces émergées de la planète. Ils ont dû débuter leur “sortie des eaux“ en même temps que les premières plantes. Les premières traces fossiles qu’ils ont laissées dans les couches du Dévonien témoignant déjà d’un haut degré d’évolution, on peut penser que l’origine de leur peuplement terrestre doit remonter au moins au Silurien (-440 millions d’années). Les insectes primitifs ressemblaient à des blattes, des libellules, des éphémères, des perles, des phasmes, des orthoptères. On pense que bon nombre d’entre eux devaient avoir une phase larvaire aquatique et étaient ailés et capable de voler à l’état adulte. Certaines lignées florissantes au Carbonifère ont donné des formes géantes, monstrueuses ou aberrantes : libellules de 40cm d’envergure, formes à trois paires d’ailes, formes à organes et membres démesurés. Beaucoup de groupes de ces premières lignées disparaîtront probablement victimes de leur impossibilité à s’adapter aux grands changements climatiques de la fin de l’Ére Primaire. Ils seront relayés par de nouvelles lignées à l’Ére Secondaire qui s’adapteront aux nouvelles conditions de milieux en se diversifiant et en spécialisant leurs organes... jusqu’aux bouleversements suivants et ainsi de suite jusqu’aux insectes actuels.

Meganeura : empreinte fossile (© S. Charbonnier/MNHN) - C'est dans une mine de charbon de l'Allier, en France, que ce spécimen de libellule géante fossile a été découvert au XIXe siècle. Appelé Meganeura monyi, il fait partie des insectes gigantesques qui peuplaient la Terre durant le Carbonifère, il y a 300 Ma.